Vous etes iciVie de l'association / Harpia

Harpia


Le trimestriel Harpia fut la première publication du GEPOG. Avec des moyens artisanaux, les bénévoles ne compteront pas leur temps pour faire paraitre six publications (dont un numéro double) entre le premier trimestre 1993 et le quatrième trimestre 1994.

Principalement rédigée par trois éminents ornithologues de Guyane (Bertrand Goguillon, Alain Le Dreff et Olivier Tostain) et mise en page par Christian Moulin, tous les quatre membres fondateurs de notre association, cette revue d'une cinquantaine de pages, destinée seulement aux adhérents, s'adressait à la fois au grand public par les articles de vulgarisation et le ton humoristique à la manière de notre consoeur La Hulotte mais aussi à un public plus averti par des articles de fond.

A cette époque, déjà oubliée mais pourtant pas si lointaine, la technologie informatique était encore balbutiante, le copier-coller se faisait à la main, c'est-à-dire avec une paire de ciseaux et un tube de colle, et les photocopies se prolongeaient jusqu'à 2h00 du matin... sans photocopieuse recto-verso... C'est en raison du temps considérable que nécessitait la conception de chaque numéro, qui ne reposait que sur quelques épaules (et principalement celles de Bertrand), et du faible nombre d'ornithos chevronnés capables de prendre la succession que la parution de Harpia s'est interrompue. Le Jacana prendra la relève deux années plus tard, plus léger, avec des moyens informatiques plus performants.

En dépit des moyens qui paraissent aujourd'hui rudimentaires, la qualité de ces premières publications ornithologiques guyanaises nous a convaincus de la nécessité de les porter à la connaissance du plus grand nombre et de leur redonner vie sous forme numérique grâce à Pascal Studer. Les fichiers sont assez lourds, soyez patient pendant leur téléchargement.

Les numéros de Harpia