Vous etes iciEducation / Fonds documentaire du GEPOG

Fonds documentaire du GEPOG


Présentation de la classification
La bibliothèque du GEPOG, acquise depuis 1993 (date de naissance du GEPOG) puis surtout au moment de la rédaction de Portraits d'oiseaux guyanais, a été entièrement référencée. Le classement des ouvrages suit, autant que possible, la classification décimale de Dewey, universellement utilisée. Toutefois, la logique de Dewey (qui classe, par exemple, tous les rapaces en 598.9) n'est pas celle de la systématique (les rapaces de Guyane appartiennent à 2 ordres et 5 familles différents) ni celle des auteurs (comment classer un ouvrage sur les « oiseaux marins » en respectant la systématique ?). Autrement dit, si notre ligne directrice a bien été la classification décimale de Dewey, nous avons souvent dû faire un compromis entre ces trois logiques. Par conséquent, la suite des ouvrages sur les étagères ne respecte pas toujours la séquence du POG. C'est donc la cote de l'ouvrage qui permettra de retrouver ce que vous recherchez.

La cote
Une cote est constituée d'un numéro correspondant à un domaine (de 0.50 pour les publications en séries comme les annuaires à 809.3 pour la littérature enfants sur les reptiles, en passant par 598.1 pour les Handbook). Ce numéro est suivi de trois lettres qui correspondent, le plus souvent mais pas toujours, soit aux trois premières lettres du titre du périodique (JAC pour Jacana) soit aux trois premières lettres du patronyme du premier auteur (TOS pour Tostain). Par exemple, Les Hérons, aigrettes et ibis de Guyane, d'Alain Le Dreff et Roger Le Guen, aura la cote 598.34 (comme tous les documents, posters, DVD ou articles portant sur les Ardéidés) LED pour Le Dreff. La cote est une adresse pour savoir où trouver (et donc où remettre) le document recherché ; vous n'avez pas à la connaître pour effectuer vos recherches bibliographiques. Pour consulter la table des cotes, cliquez ici.

Quelques précautions
La bibliothèque du GEPOG est riche de plus de 1 000 documents (des volumineux Handbook à l'article de quelques lignes dans Alauda) consultables au local. Aussi, pour le confort de tous, lors des consultations, il est indispensable de remettre les documents à leur emplacement exact en vous aidant de leur cote. Lors d'un emprunt, vous n'oublierez pas de glisser à l'emplacement de l'ouvrage le fantôme du document que vous emportez. N'oubliez pas qu'un document mal rangé est un document perdu.

Recherches par mots-clés

Vous pouvez rechercher un ouvrage grâce à la fonction de recherche (ci-dessus) qui référence tout le contenu du site y compris le fonds documentaire. Pour les recherches par mots-clés, les oiseaux sont en général référencés par leurs noms latin et français (selon l'orthographe et la nomenclature du POG) et leur famille (en latin). Les mots-clés des ouvrages en langue étrangère sont aussi en français. Vous pouvez également chercher par auteur (en indiquant seulement le patronyme). Souvent, toutefois, nous n'avons mentionné que les trois premiers auteurs dans les cas où ils sont très nombreux.
Par exemple, si vous cherchez des informations sur le Gro-bèk, vous pouvez utiliser les mots-clés « Toucan à bec rouge », « Ramphastos tucanus » ou « Ramphastidae » ; mais si vous vous souvenez que Bertrand Goguillon a écrit un texte sur le sujet, l'entrée « Goguillon » vous conduira au Harpia n° 2 de 1993. Enfin, pour être sûr de ne passer à côté d'aucun document, il est préférable de croiser les requêtes avec plusieurs mots-clés successifs.

Recherches sur la Toile
Une autre utilisation inattendue de ce référencement est possible. Si vous trouvez un titre d'article qui vous semble particulièrement intéressant, vous pouvez le copier et effectuer une requête avec un moteur de recherche ; vous avez toutes les chances de retrouver le texte sous format numérique quelque part sur la Toile. Attention toutefois, pour alléger la présentation de ce fonds documentaire, les titres particulièrement longs ont été abrégés quand le sens le permettait (abréviations signalées par [...]) et les sources des illustrations ont été supprimées (elles sont d'ailleurs rarement mentionnées dans les ouvrages).