Vous etes iciActivités scientifiques / Suivi des amazones

Suivi des amazones


Amazona amazonica est l’espèce de Psittacidae la plus soumise à pression anthropique en Guyane.

Cette étude se donne comme objectifs de suivre, par l’intermédiaire de comptages mensuels et pluriannuels, les fluctuations saisonnières des populations de ce perroquet sur le littoral et d’acquérir des connaissances sur son écologie et sa biologie locales. Les données recueillies ont l’ambition de servir une réflexion sur le statut de protection de l’espèce et de ses habitats, notamment dans le cadre d’une gestion cynégétique. A cet effet, depuis 2 ans un réseau d’observateurs a permis de suivre un ensemble de sites disséminés le long de la bande côtière.

Les résultats obtenus lors de ces deux premières années pilotes nous ont permis de dégager des périodes de fortes variations d’effectifs des populations du taxon étudié (fluctuations saisonnières). Nous avons en effet constaté une augmentation très marquée du nombre d’individus à partir du mois d’avril jusqu’en août. Ce paterne est similaire à celui cité dans l’Etat du Parà au Brésil (De Moura et al., 2007 ; De Moura et al., 2010) .

Nous supposons que ces fluctuations sont dues à des arrivées massives d’oiseaux dans des zones d’abondance alimentaire et se regroupant en dortoirs, après la reproduction, comme il a été montré au Parà (De Moura et al., 2007 ; De Moura et al., 2010) et par Chapman, C et al. (1989) . Localement cette hypothèse a été observée durant ces deux années de suivi mais tend toujours à être vérifiée lors des années à venir, en continuant de dénombrer précisément les groupes familiaux au sein des flux.

En revanche, les biais méthodologiques observés et seulement deux années de suivi ne nous permettent pas de tirer de conclusions sur les variations des effectifs interannuels qui montrent toutefois une tendance à la baisse.

1er rapport

2nd rapport