Vous etes iciActivités scientifiques / Des caciques et des blattes

Des caciques et des blattes


Cette étude a été conduite en 2005 par Benjamin Dubat, étudiant en licence professionnelle Protection de l’environnement, spécialité Gestion durable et valorisation des ressources naturelles, sous la direction de Pierre Deleporte, chercheur au CNRS. Les bénévoles du GEPOG ont apporté leur contribution par leurs inventaires et données de terrain.
Les récentes études révèlent que la blatte Schultesia nitor présente un syndrome socioécologique très particulier et unique chez les blattes. Les larves de dernier stade et les adultes des deux sexes sont fortement grégaires mais les jeunes larves, très mobiles, se dispersent activement dès la mise bas et sont repoussées par la mère et les autres adultes.
Par ailleurs, l’habitat de l’espèce est original : cette blatte est strictement inféodée aux nids pendulaires de caciques (Icteridae), lesquels sont disposés en colonies plus ou moins importantes selon les espèces ou associations polyspécifiques (colonies mixtes). Pour plus d'informations, cliquez sur le rapport.

 

 

Photo de nids de Caciques à Iracoubo par Jean-Pierre Policard